Interview de Nicolas Gourvénec (ZeCompany) : l’impact de la crise du COVID-19 sur les agences de webmarketing

Bonjour Nicolas, pouvez-vous vous présenter et présenter votre entreprise ?

Bonjour, je suis Nicolas Gourvénec, 33 ans, gérant de l’agence web ZE-COMPANY qui existe depuis plus de 7 ans maintenant et président de la SAS WELABZ spécialisée en développement d’applications IOS/ANDROID et progiciels. ZE-Company est une agence en plein développement. Nous sommes spécialisés en développement de sites vitrines et e-commerce mais aussi et surtout en SEO (référencement naturel). Nous nous sommes récemment lancé dans l’aventure de la réalité augmentée en lançant notre propre application AR-PRINT !

Au cours du confinement, des clients vous ont-ils contactés pour arrêter des projets, ou à l’inverse en profiter pour accélérer ?

Oui, le confinement à été synonyme d’arrêt de beaucoup de projets clients. Principalement les plus gros… Nous avons tout de même eu quelques petites demandes portants principalement sur des mises à jour de site, tant dans leurs contenus que dans leurs fonctionnalités.

On pourrait se dire qu’avec cette crise, certains chefs d’entreprises ont plus de temps pour réfléchir à comment se développer davantage et se démarquer de la concurrence, et notamment via leur présence en ligne. Cette hypothèse se vérifie-t-elle selon votre expérience ?

Nous n’avons eu le contact que d’un seul chef d’entreprise qui se situait dans cette démarche. Nous lui avons fourni une offre mais il n’a pas donné suite pour le moment, que ce soit positivement comme négativement. Je ne pourrais donc pas dire que cette hypothèse se soit réellement vérifiée pour nous.

Notez-vous des différences selon les types d’entreprises avec lesquelles vous travaillez (locales, régionales, nationales) ?

Non, pas de réelle différence, si ce n’est que nous avons eu plus d’échanges avec de petites structures qu’avec de grandes entreprises qui sont restées bien silencieuses durant cette période… Nous verrons si le réveil ne sera pas trop difficile…!!

Quel devrait être selon vous l’impact de cette crise à moyen terme pour l’industrie du webmarketing ?

Je pense que cette crise inédite devrait booster l’industrie du webmarketing.
En effet, même si, comme je le disais précédemment, nous n’avons pas observé une augmentation de la demande pendant la période (du fait de la gestion compliquée pour tous les chefs d’entreprises), l’après devrait s’accélérer ! Tous les chefs d’entreprises se sont bien rendus compte qu’en temps de « perturbations » il devenait primordial d’avoir une présence sur internet ! Ceux déjà préparés ont réussi à tirer leur épingle du jeu ! Donc oui, je suis assez positif pour l’avenir de notre secteur.