Cocolis: Comment trouver un transporteur au meilleur prix!

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots votre entreprise ?

Cocolis est le premier service de livraison écologique, moins cher et sécurisé qui fonctionne partout en France. Notre service fonctionne sur le même principe que le covoiturage, mais pour transporter des biens plutôt que des personnes. On appelle cela le cotransportage. Par l’intermédiaire de la plateforme Cocolis, nous mettons en relation des personnes qui ont besoin de transporter un colis, un meuble ou un objet, avec des porteurs particuliers ou transporteurs professionnels qui ont un trajet prévu et de la place dans leur véhicule.

Le site est en ligne depuis fin Septembre 2015.

Cocolis a 3 valeurs fortes :

La convivialité : Expéditeurs et porteurs échangent entre eux, et concluent entre eux des conditions de l’envoi pour que ça arrange tout le monde. Finies les tranches horaires qui nous scotchent à la maison toute la journée. En plus, le porteur est joignable à tout moment.
La fiabilité : Tous les colis sont assurés par notre partenaire : la Maif. Aussi, le paiement n’est effectué qu’une fois la livraison effectuée. L’expéditeur paie en amont, et le cotransporteur ne reçoit l’argent qu’une fois que le colis est arrivé à destination. Les utilisateurs peuvent noter et commenter l’efficacité du porteur. Le SAV est également très présent pour répondre à toutes les questions des utilisateurs.
L’économie : Le prix d’un transporteur classique peut être très élevé, parfois même dépasser le prix du bien qu’on souhaite transporter ! Pour pallier ce problème, nous proposons une solution économique pour l’expéditeur, mais aussi pour le porteur qui s’offre un complément de revenu.

Quel évènement a incité la création de Cocolis ?

Eliette, cofondatrice de Cocolis, a repéré une commode sur Le Bon Coin à Lille et elle vit à Paris. Une super affaire… Jusqu’au moment où vient le dilemme : comment se la faire livrer ? Quand la livraison dépasse le prix du bien, ou revient à l’acheter neuf, on ne peut plus appeler ça une bonne affaire !

En parallèle, 75% des automobilistes roulent sans aucun passager et 18% à 24% des camions français roulent à vide.

Ce double constat a donné l’idée à Eliette de créer Cocolis : expédier un objet peut se révéler très coûteux pour un particulier, surtout s’il est lourd ou encombrant, alors que de nombreux véhicules voyagent le coffre vide.

En mettant en relation ces personnes, Cocolis favorise les pratiques économes, sociales et écologiques. Tout le monde s’y retrouve : les uns payent moins cher leur envoi, les autres remboursent une partie de leurs frais de transport tout en rendant service. L’environnement n’est pas en reste car en optimisant les trajets existants plutôt qu’en en créant de nouveaux, on réduit les émissions de polluants.

Comment fonctionne concrètement cette plateforme ?

Il y a deux façons d’utiliser Cocolis :

Expédier ou recevoir un colis, un meuble ou un objet : après le dépôt de l’annonce sur le site, l’utilisateur pourra entrer en relation avec un porteur qui passe à proximité.
Voyager avec un véhicule vide : en déposant son trajet sur Cocolis, le futur porteur ou transporteur verra les annonces déposées sur son chemin.

Seulement 3 parties auront le bien en mains propres : l’expéditeur, le porteur et le destinataire. Cela offre donc un échange fiable pour les utilisateurs. Ils peuvent s’accorder sur un jour, une heure et un prix qui convient à tous.

Le paiement n’est versé sur le compte du porteur qu’une fois que l’utilisateur valide la bonne réception de son bien.

Avez-vous ressenti de nouvelles attentes de vos clients depuis la crise du Covid-19 ?

La crise du COVID 19 a permis deux choses.

Il y a tout d’abord eu une prise de conscience écologique. Une envie de consommer mieux, et de réduire son impact sur la planète. En optimisant le nombre de voitures sur les routes et en favorisant la seconde main, Cocolis participe à cela.

“Moyen simple, sûr et efficace de se faire livrer ou de livrer des objets par ou pour d’autres personnes. Transport collaboratif et écologique très intelligent, en toute sécurité. A utiliser sans hésitation.” – Morane M.

La crise sanitaire a également mis en difficulté les Français sur le plan économique. Cocolis permet d’augmenter le pouvoir d’achat de ses utilisateurs, en proposant un service pas cher aux expéditeurs et en offrant un complément de revenu aux porteurs.

La vie continue, il y a donc toujours des déménagements prévus, des rénovations d’intérieur… Bref, ils ont toujours besoin de transporter des colis, meubles ou objets.

Pour toutes ces raisons, Cocolis est toujours plus d’actualité.

Quelles sont vos futures ambitions pour l’entreprise ?

Pour les prochains mois : continuer à développer la communauté Cocolis qui approche les 300 000 membres. Nous sommes convaincus que cette solution de livraison écologique et moins chère peut aider toutes les populations que nous touchons : les transporteurs professionnels, les cotransporteurs particuliers, les commerçants, ainsi que les particuliers qui souhaitent faire un envoi de colis, meuble ou objet.
A terme, nous avons l’ambition de faire de Cocolis un leader du transport écologique à l’échelle européenne.

Comment réduire la consommation de bouteilles plastiques tout en créant du lien social ?

distributeur Fontaineo

Comment réduire la consommation de bouteilles plastiques tout en créant du lien social ?


Q1: Quelle est la genèse et l’histoire du projet Fontaineo?

Le temps est loin où l’on s’approvisionnait en eau à la fontaine !
Cette source d’approvisionnement, pourtant économique, constituait également un lien social entre les citoyens, avec des instants de partage, de convivialité et d’échanges qui ont peu à peu disparu.
Aujourd’hui, au travers d’un concept de mobilier innovant, Fontaineo propose de réintroduire ces fontaines afin de favoriser l’accès à l’eau pour tous et répondre ainsi aux besoins et plaisirs de consommation de l’eau.

Q2 : Fontaineo : en quelques mots.

Nous proposons une gamme de fontaines et brumisateurs permettant de créer des espaces de convivialité qui rassemblent, désaltèrent et rafraîchissent.
Nos mobiliers sont personnalisables, adaptables aux milieux urbains ou naturels.
Conçus, fabriqués et assemblés en France pour encourager le savoir-faire local et limiter l’impact carbone, nos mobiliers sont également connectés pour remonter des informations via un portail client et paramétrables à distance.

Q3 : Comment Fontaineo réduit la consommation de bouteille en plastique?


Nos fontaines ou îlots de fraîcheur sont raccordés à l’eau du réseau local : chaque litre distribué par une fontaine représente une économie en plastique.
En effet, en installant des fontaines au plus proche du consommateur lors de ses déplacements quotidiens au sein des villes, des entreprises, enseignes commerciales, Fontaineo évite la consommation de contenants plastiques onéreux et favorise l’utilisation de contenants réutilisables et recyclables.
Suivant les emplacements, nous pouvons estimer la baisse de la consommation grâce au suivi en temps réel grâce à des compteurs d’eau communicants.
Ainsi, chaque fontaine a permis d’économiser 20 tonnes * de pétrole et de charbon pendant l’été à Nice, et à Châteauroux, cela représente 7 tonnes* hors période estivale !


*Selon répartition empreinte carbonique dans le processus de fabrication d’une bouteille d’eau en plastique

Q4 : Quels sont les autres impacts sur l’environnement Fontaineo ?


La fabrication en France limite les déplacements en avion, camion ou bateau des pièces nécessaires à l’élaboration des fontaines. L’impact carbone est évident, conjugué à la recherche permanente de matériaux recyclés et réutilisables.
Fontaineo : zéro déchet, zéro kilomètre.

Q5: Quels sont les avantages d’installer une fontaine Fontaineo ?


Alors que la question environnementale est plus que jamais dans les esprits, Fontaineo permet d’agir directement en faveur du développement durable, de sensibiliser le plus grand nombre avec une communication de proximité, et de dynamiser une ville ou une entreprise avec une approche éco-responsable différente.
Fontaineo est un service pour l’utilisateur et un outil de valorisation de l’engagement éco-responsable pour la collectivité ou l’entreprise.
De plus, aller à une de nos fontaines devient un réflexe quotidien pour l’utilisateur et la fontaine fait partie de son territoire.

Q6: Quelles sont les innovations dans le domaine des fontaines ?


Fontaineo propose en standard un process connecté permettant un reporting en continu des consommations d’une part et un paramétrage à distance des fontaines d’autre part : programmation des plages horaires, déclenchement du brumisateur et opérations de maintenances à venir. Egalement en standard, l’activation de la distribution est sans contact : plus besoin d’appuyer sur un bouton.

En option, il est possible :

  • d’installer des fontaines équipées de panneaux solaires pour ne plus se raccorder à l’électricité du réseau ;
  • de végétaliser tout ou partie de la fontaine ;
  • de proposer une distribution pour animaux ;
  • d’équiper un mini-écran dynamique affichant des messages interactifs de proximité avec les utilisateurs.

Le carton, partenaire éco-responsable des déménagements ? La Tribu du Carton vous dit tout !

La Tribu du Carton est une entreprise créée en 2018 par 2 auto-entrepreneuses lyonnaises qui ont elles-mêmes été confrontées au stress de plusieurs déménagements …

Pourquoi faire appel à la Tribu du Carton ?

Nous sommes tous confrontés, plusieurs fois dans notre vie, à la nécessité de changer de région. Projeter un déménagement est toujours une situation paradoxale : imaginer un futur riche de nouvelles promesses, vivre dans une situation de changement incertain. La Tribu du Carton se veut « l’assistant » de toute personne confrontée à la préparation d’un déménagement avec comme vocation : aider à faire les bons choix pour simplifier et sécuriser le déménagement.

Le site Internet de la Tribu du carton apporte des réponses précises et des solutions d’équipements aux particuliers confrontés à des situations parfois complexes :

  • Combien de cartons me sont nécessaires ?
  • Comment connaître la qualité des cartons en fonction de leur usage ?
  • Comment protéger en termes d’hygiène mes matelas ?
  • Comment éviter la casse des objets fragiles et tout particulièrement les verres et les assiettes ?
  • Comment disposer d’un dressing mobile de façon à transférer facilement mes vêtements et en disposer peu de temps avant le déménagement et tout de suite après ?
  • Que faire pour mieux protéger les encombrants (tableaux, miroirs, écrans) ou meubles fragiles ?

Par ailleurs, pour les professionnels du déménagement, la Tribu du Carton apporte une prestation de services dédiés à leur client en livrant en 24/48h sur l’ensemble de la France

Quel est le parcours du carton de la Tribu ?

La Tribu du Carton est née à partir d’un constat simple : il est de plus en plus difficile de se procurer des cartons de récupération. En effet, les réseaux de distribution alimentaire sont dans l’obligation de faire recycler les cartons d’emballages par des organismes dédiés.

Il est donc nécessaire de créer un service facilitant l’équipement pour déménager tout en restant fidèle à l’idée d’une matière première, « le carton », que l’on doit gérer dans le cadre de l’écoresponsabilité. Qu’est-ce que cela veut dire ? Nos pratiques sont issues des principes de l’économie circulaire, à savoir :

  • Fabriquer local pour réduire les transports et faciliter le développement d’une économie à échelle humaine ;
  • Se procurer des cartons recyclés pour préserver la ressource forestière ;
  • S’assurer qu’il soit éco-conçu, c’est-à-dire sans composant qui pourrait freiner son recyclage : les cartons de la Tribu doivent être collés à partir de composés végétaux garantissant une reconversion propre.

Comment la Tribu contribue-t-elle à un monde meilleur ?

La Tribu du Carton a dû construire ses solutions d’équipement à partir de zéro :

  • Définir des cahiers des charges précis sur l’ensemble des équipements proposés ;
  • Identifier des fabricants français à moins de 100 km de la plateforme logistique ;
  • Trouver la meilleure adéquation des produits dans la logique prix – meilleur service rendu ;
  • Guider l’internaute sur la préparation de son déménagement et sur sa contribution à un monde plus responsable.

Beaucoup reste à faire, en particulier sur l’organisation des réseaux de transports : rationalisation des solutions logistiques, nouveaux services de proximité avec des box facilement accessibles par le particulier, énergie propre… La Tribu du Carton est un acteur qui participe avec d’autres à imaginer le monde de demain.

Quelques petites astuces de la part de la Tribu pour bien choisir ses cartons ?

Les questions majeures auxquelles nous sommes confrontés quand on envisage de préparer son déménagement concernent la quantité de cartons prévoir et la qualité des cartons, c’est-à-dire le type de résistance du carton en fonction de l’usage.

Une règle simple : il faut prévoir une vingtaine de cartons par personne en fonction des éléments à protéger (cartons livres, cartons assiettes ou verres ou cartons standards multi-usages). Il faut aussi ajouter des éléments de protection (bulles, douffline ou housses pour les écrans, les matelas). Pour faciliter la projection des besoins, on peut se fier aussi aux kits complets qui correspondent à des types de logements du T1 au T6/7.

Enfin, il est important de prendre en compte la qualité de résistance des cartons, c’est la raison pour laquelle La Tribu du Carton identifie à l’aide de pictos trois qualités de cartons différents. A chaque niveau de qualité correspond un type d’attentes bien défini.

Faire ses cartons, oui mais pas en y mettant tout et n’importe quoi : que faut-il (ou pas) déménager ?

La Tribu du Carton vous donne un conseil simple : le meilleur carton est celui que l’on n’achète pas. En effet il existe un règle d’or pour voyager plus léger dans la vie : « tout objet que l’on n’a pas utilisé pendant un an est un objet que l’on n’utilisera pas ». Donnez-le, vendez-le, mais surtout ne l’emportez pas avec vous ! Posez- vous donc les bonnes questions et réduisez ainsi de 20 à 30% le volume d’objets à déménager.

Désormais vous êtes fin prêts pour réussir un déménagement plus zen, plus écolo et plus économique !

Interview de Nicolas Gourvénec (ZeCompany) : l’impact de la crise du COVID-19 sur les agences de webmarketing

Bonjour Nicolas, pouvez-vous vous présenter et présenter votre entreprise ?

Bonjour, je suis Nicolas Gourvénec, 33 ans, gérant de l’agence web ZE-COMPANY qui existe depuis plus de 7 ans maintenant et président de la SAS WELABZ spécialisée en développement d’applications IOS/ANDROID et progiciels. ZE-Company est une agence en plein développement. Nous sommes spécialisés en développement de sites vitrines et e-commerce mais aussi et surtout en SEO (référencement naturel). Nous nous sommes récemment lancé dans l’aventure de la réalité augmentée en lançant notre propre application AR-PRINT !

Au cours du confinement, des clients vous ont-ils contactés pour arrêter des projets, ou à l’inverse en profiter pour accélérer ?

Oui, le confinement à été synonyme d’arrêt de beaucoup de projets clients. Principalement les plus gros… Nous avons tout de même eu quelques petites demandes portants principalement sur des mises à jour de site, tant dans leurs contenus que dans leurs fonctionnalités.

On pourrait se dire qu’avec cette crise, certains chefs d’entreprises ont plus de temps pour réfléchir à comment se développer davantage et se démarquer de la concurrence, et notamment via leur présence en ligne. Cette hypothèse se vérifie-t-elle selon votre expérience ?

Nous n’avons eu le contact que d’un seul chef d’entreprise qui se situait dans cette démarche. Nous lui avons fourni une offre mais il n’a pas donné suite pour le moment, que ce soit positivement comme négativement. Je ne pourrais donc pas dire que cette hypothèse se soit réellement vérifiée pour nous.

Notez-vous des différences selon les types d’entreprises avec lesquelles vous travaillez (locales, régionales, nationales) ?

Non, pas de réelle différence, si ce n’est que nous avons eu plus d’échanges avec de petites structures qu’avec de grandes entreprises qui sont restées bien silencieuses durant cette période… Nous verrons si le réveil ne sera pas trop difficile…!!

Quel devrait être selon vous l’impact de cette crise à moyen terme pour l’industrie du webmarketing ?

Je pense que cette crise inédite devrait booster l’industrie du webmarketing.
En effet, même si, comme je le disais précédemment, nous n’avons pas observé une augmentation de la demande pendant la période (du fait de la gestion compliquée pour tous les chefs d’entreprises), l’après devrait s’accélérer ! Tous les chefs d’entreprises se sont bien rendus compte qu’en temps de « perturbations » il devenait primordial d’avoir une présence sur internet ! Ceux déjà préparés ont réussi à tirer leur épingle du jeu ! Donc oui, je suis assez positif pour l’avenir de notre secteur.

TictacTrip : quelle stratégie de captation et de fidélisation ?

Tout d’abord, Tictactrip qu’est ce que c’est ? Il s’agit tout simplement d’une startup créée en 2016 par Simon Robain et Hugo Bazin, deux camarades de classe de Master.

Leur idée de création de startup est apparue grâce à un constat de la part de ces deux voyageurs : créer soi-même son itinéraire pour voyager avec différents modes de transports peut être compliqué et chronophage, très chronophage. C’est pourquoi, ils se sont dits « pourquoi ne pas créer un algorithme permettant de combiner différentes offres de transports ? ». C’est ainsi qu’est né le premier comparateur intermodal de transports : https://www.tictactrip.eu/

Le terme intermodal signifie le fait d’utiliser différents modes de transports au cours d’un même déplacement. Par exemple, pour votre prochain voyage en destination de stations de ski, vous pourrez prendre l’une de leur combinaisons liant un train et une navette. De ce fait, vous pourrez, en quelques clics, réserver directement l’ensemble de votre trajet de Paris à Méribel station. Plus besoin de faire vos réservations une à une ni de devoir chercher par vous-même, regarder l’ensemble des offres de transport, les horaires… C’est Tictactrip qui s’occupe de ça !

Bonjour Quentin, est-ce que tu peux présenter TicTacTrip et ce que tu fais chez eux ?

Bonjour ! Comme je l’ai dit un peu plus haut, Tictactrip est un comparateur de transport terrestre : bus, train et covoiturage, avec une fonction unique sur le marché : l’intermodalité ! En effet, nous vous proposons de trouver pour votre trajet :

  • l’offre avec le meilleur prix,
  • l’offre avec le meilleur temps de trajet,
  • l’offre combiné (train+bus ou train+navette ou train+train…) avec le meilleur temps de trajet et/ou le meilleur prix !

Ainsi, plus besoin de passer deux heures à chercher vous même l’ensemble de votre trajet de Caen à Toulon, vous aurez la solution sous les yeux en trois clics sur notre site !

En ce qui concerne mon travail chez Tictactrip, je suis alternant et cela fait déjà plus d’un an que je suis dans la team de la startup ! L’ambiance est ouf, tout comme le projet. Pour ma part, je suis en charge du marketing digital. Pour être plus précis, je m’occupe de l’acquisition de trafic sur le net, passant par le SEO (Search Engine Optimisation) ainsi que l’aspect communication et branding avec mon collègue Wassim. Plus simplement, le contenu écrit sur notre site, c’est moi ! 😉

Dans quels pays êtes-vous présents ?

Tictactrip vous permettra de trouver des trajets à travers toute l’Europe ! Cependant, nous sommes plus particulièrement présents sur les marchés français, portugais et espagnol à l’heure actuelle. Ce que j’entends par là, c’est que nous proposerons des trajets pour toutes les grandes villes d’Europe, mais notre but de désenclaver les territoires plus isolés n’est vraiment lancé que sur ces trois marchés pour le moment… Mais on arrive !

Comment vous démarquez-vous de vos concurrents ?

Le point qui nous démarque tout particulièrement de nos concurrents, c’est bien notre technologie. En effet, nous sommes les pionniers et encore à l’heure actuelle les seuls à proposer un service d’intermodalité pour le transport de voyageurs. En plus c’est tellement pratique que c’est véritablement un atout en or !

Quelle est votre plus-value pour les clients et vos partenaires ?

Je reviens un peu sur ce que j’ai pu dire avant, encore une fois notre plus-value étant de proposer des offres de trajets inédites et optimisées pour le client. Vous aviez déjà vu un Paris – Méribel (et je parle bien de la station) réservable en trois clics ? Moi jamais ! J’étais habitué à devoir faire mes recherches de changement de trajets et souvent contraint de prendre un taxi une fois arrivé à la gare de la ville située en bas de la station de ski…

Pour nos partenaires, qui sont principalement des festivals, des stations de ski et des offies de tourisme, nous leur proposons d’intégrer sur leur site notre widget de recherche de trajet. Ainsi, il est possible pour leur client de trouver un trajet économique éco-responsable très rapidement pour se rendre dans la destination du festival, de la station ou de l’office de tourisme. Nous voulons démocratiser ces modes de transport comme étant les plus éco-responsables et que les voyageurs de demain les utilisent encore plus ! C’est économique et écologique, pourquoi hésiter ?

Quelles sont vos sources d’acquisition de clients ?

Pour acquérir des clients, ce qui est principalement dans mes missions, nous avons mis en place une réelle optimisation de nos techniques et pratiques SEO. Il s’agit là de notre principal canal d’acquisition. Seuls des clients véritablement intéressés par l’idée de voyager et par notre service se retrouvent alors sur notre site internet.

Aussi, nous avons de plus en plus de partenaires qui trouvent le concept de notre projet très sympathique. C’est grâce à des partenaires comme la station de Méribel, aux festivals du Printemps de Bourges ou du Lolapalooza ainsi qu’aux Offices de Tourismes de villes de France que nous obtenons du trafic.

Enfin, nous mettons en places quelques autres surprises à venir, je n’en dis pas plus ! Voyageurs, soyez prêt à bouger après la fin de cette crise que nous vivons ! Mais en attendant #RestezChezVous, la santé avant tout.

Combien de personnes avez-vous aider à réserver un billet depuis vos débuts ?

Depuis les débuts de Tictactrip, nous avons aidé pas moins de 100 000 personnes à trouver des billets et particulièrement les meilleures offres pour eux !

Comment arrivez-vous à garder vos clients pour faire en sorte qu’ils réservent avec vous leurs prochains billets ?

Ah, je ne peux pas vous donner notre recette secrète, comme la sauce originale du BigMac de Macdo ! Mais sachez que nous avons à coeur de venir en aide à nos clients et nous tentons de les bichonner au mieux !

Notre principale force, c’est de tout faire pour nos clients, on tente d’être aux petits soins avec eux et de leur proposer notre aide au maximum !

Comment une startup peut-elle tirer à son avantage le confinement imposé par le COVID-19 ?

Ces trois dernier mois, le Covid-19 a fait couler beaucoup d’encre. Outre son côté négatif que nous connaissons tous, certains experts indiquent quelques points positifs liés au confinement. En effet, les startups peuvent profiter du confinement pour développer leur business. Mais comment peuvent-elles faire ?

De nouveaux besoins apparaissent !

Aujourd’hui, trois milliards de personnes environ sont confinées dans les quatre coins du monde. Les startups qui travaillent dans certains secteurs comme la tech et le commerce en ligne peuvent profiter de cette période pour proposer des solutions qui répondent aux nouveaux besoins qui apparaissent.

D’ailleurs, de nombreuses startups ont déjà développé des applications qui facilement le travail à domicile, la gestion du temps… voire même des outils pour freiner la propagation du virus, comme la société Mercate qui a conçu un épurateur d’air.

Rappelons que le confinement a fait « 33 gagnants », qui sont Netflix, Amazon, eBay, Slack, Uber Eat… sans oublier la grande distribution et le commerce.

Une opportunité pour les startups de la télémédecine

Le confinement que nous vivons aujourd’hui est une vraie opportunité pour les startups qui développent de nouvelles solutions pour la télémédecine. En France par exemple, le gouvernement a assoupli les règles d’accès à cette pratique. C’est une occasion pour les startups de montrer les atouts de cette discipline et de concevoir de nouvelles idées innovantes pour tirer à leur avantage le confinement imposé par le Coronavirus.

Une opportunité pour la réalité virtuelle

Le confinement pourrait également être une opportunité pour les startups qui développent de nouvelles solutions basées sur la réalité virtuelle. Pourquoi ? Puisqu’il s’agit d’une technologie qui permet aux clients de s’évader depuis leur canapé. Outre les jeux vidéo, nous citons par exemple les cabines d’essayages virtuelles qui permettent aux consommateurs d’essayer des vêtements depuis leur chambre avant d’ajouter les pièces au panier.

Les opportunités de l’après-crise !

Il semble que l’après-crise nous cache sont lot d’opportunités. Les startups peuvent donc saisir cette chance pour sortir « gagnantes » du confinement. Les règles que nous vivons aujourd’hui pourraient bien devenir la norme de demain. C’est un point très important que les startups peuvent prendre en compte pour préparer l’après-crise, ou encore développer des solutions pour aider les citoyens et les gouvernements à vivre le confinement de façon sereine.

cartes crédit

Les cartes bancaires sans frais à l’étranger : le nouveau pari des banques en ligne

De plus en plus de banques en ligne font leur apparition, à grand renfort d’offres défiant la concurrence. Elles se démarquent en répondant à des problématiques que vous connaissez bien. Vous avez déjà fait l’expérience de paiements à l’étranger surfacturés par votre établissement bancaire ? Vous pensez qu’utiliser votre carte en voyage sera un gouffre financier ? Ces nouveaux acteurs bancaires vous garantissent de payer sans frais, où que vous soyez dans le monde.

Utilisation de la carte bancaire à l’étranger : la douche froide

Vous avez sans doute eu la surprise désagréable, à votre retour de vacances, de vous voir facturer des frais conséquents par votre banque, pour chaque paiement ou retrait d’argent effectué. C’est le cas de bon nombre de personnes. Le constat est le suivant : plus vous utilisez votre carte à l’étranger (hors zone Euro), plus l’addition est salée.

Les établissements bancaires traditionnels appliquent des frais à toute opération effectuée au-delà de nos frontières européennes. Dans la majorité des cas, des plafonds sont imposés quant au nombre de retraits et de paiements autorisés. Des frais fixes ou variables additionnels leur sont appliqués. Les banques proposent parfois des options dites « internationales » à des tarifs et des conditions pas franchement avantageux.

La solution des voyageurs qui veulent s’épargner ce type de dépenses est depuis longtemps de partir avec de l’argent liquide. Quoique peu sécurisante, cette option est économe. D’autres sont prêts à payer lesdites commissions, mais feront en sorte de réaliser très peu d’opérations pour limiter les coûts appliqués à chaque utilisation.

On voit fleurir, de nos jours, bon nombre de banques en lignes. Compétitives et bien décidées à satisfaire une cible délaissée des établissements traditionnels, elles proposent de nouvelles possibilités.

Les banques en ligne : une réponse aux paiements à l’étranger

Ce nouveau système bancaire est parvenu à faire sa place sur le marché financier. Souvent filiales d’établissements français ayant pignon sur rue, les banques en ligne se sont développées en offrant des services moins coûteux. Dernièrement, ce sont des sociétés d’autres pays européens, déjà réputées, qui ont débarqué en France pour proposer des prestations toujours plus attractives.

L’angle d’attaque reste le prix : moins de frais pour plus, voire autant d’avantages. Et cet argument fait mouche ! Les Français, habitués au contact humain et rassurés par cette dimension tangible, se laissent pourtant séduire par la banque en ligne.

À l’étranger, les conditions d’utilisation de la carte bancaire sont simples. La banque vous accorde souvent un plafond confortable d’opérations exonérées de frais. Les paiements en devise sont parfois totalement gratuits et sans limites. Lorsque des coûts sont appliqués, cela reste à des taux largement inférieurs à ceux pratiqués habituellement. Quelles que soient les modalités proposées, les banques en ligne offrent de réels avantages hors de France.

Carte bancaire adaptée à l’étranger : une cible toute trouvée

Les voyageurs seront séduits par les offres de ces nouvelles banques. Du globe-trotteur au businessman international, la clientèle, qui peut paraître limitée de prime abord, est finalement très large et prometteuse.

Les vacanciers, de tous âges, connaissent l’intérêt d’une carte bancaire aux frais limités. Plus ils parcourent le monde, plus les économies sont importantes. Bon nombre de voyageurs au long cours ont moins de trente ans. Les banques en ligne ont bien compris que ces jeunes clients d’aujourd’hui seront leurs fidèles usagers de demain. C’est un peu ce que propose l’offre Bousorama Ultim et sa carte sans frais à l’étranger.

La sphère numérique ne cesse de prendre de l’ampleur. Les métiers eux-mêmes évoluent et bon nombre d’entre eux permettent le télétravail. Un nouveau mode de vie se développe, le nomadisme digital. Pour ces travailleurs sans port d’attache, ces cartes bancaires sont un outil indispensable.

La mondialisation a ouvert les frontières aux déplacements professionnels qui ne cessent de s’étendre de par le monde. Pour ces businessmen aussi, les banques en ligne sont un atout non négligeable.

Découvrir une autre tendance finance/tech en vogue : le crowdfunding.

Patrimonnaie : le Doctolib de l’investissement

Incubée au sein du groupe INSEEC U. à Lyon, cette start-up est une plateforme de mise en relation entre les professionnels de l’investissement et les particuliers.

Répondant à une problématique de génération de contacts pour les professionnels et à un manque d’informations ressenti par les particuliers en matière d’investissement, Patrimonnaie s’assume en Doctolib de l’investissement avec des ambitions semblables à celles du géant de la prise de rendez-vous en ligne.

Qu’ils soient conseillers immobilier, financier, gestionnaires de patrimoine, courtiers ou encore assureurs, ces professionnels peuvent se créer un profil et renseigner leurs domaines d’expertises, localisations, disponibilités, tarifs et expériences. 

Pour les particuliers, le service est totalement gratuit :  

Dès son inscription, l’utilisateur remplit un formulaire dans le but de déterminer ses objectifs financiers, immobiliers et/ou patrimoniaux. L’algorithme de la plateforme sera en mesure de lui présenter les profils les plus adaptés à ses objectifs. Les filtres permettent de préciser sa recherche en fonction de ses critères (lieu de rendez-vous, objectifs…). L’utilisateur pourra consulter les profils des professionnels, proposer un rendez-vous à l’expert via une interface de messagerie en ligne et échanger avec différents professionnels avant même le rendez-vous. 

« Notre objectif est de permettre aux français d’accéder à de l’information qualitative en rencontrant un professionnel adapté à leurs objectifs. En effet, placer son épargne, préparer sa retraite ou encore limiter son imposition sont des questions préoccupantes et il apparaît encore difficile aujourd’hui de trouver le professionnel répondant clairement à ces questions » nous confie Maxime Di Mascio, le fondateur de Patrimonnaie. 

Avec un lancement prévu début novembre et plus de 230 professionnels référencés dans les grandes villes françaises (Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Montpellier…), Patrimonnaie apporte une solution clé en main pour les particuliers désireux d’investir correctement et avec les bonnes personnes.   

http://www.patrimonnaie.com